Vous êtes ici : Accueil université > Polytech Nantes > Actualités

Numérique

Remise des diplômes aux 17 étudiants du D.U DESSiiN à Nantes

A- A+ Aa

28 février 2017


Mardi 28 février 2017, se déroulera la 3e cérémonie officielle de remise des diplômes du Diplôme Universitaire DESign de Services Interactifs Innovants (DESSiiN).

Ils et elles sont issus de la troisième promotion du Diplôme Universitaire DESign de Services Interactifs Innovants (DESSiiN). Mardi 28 février, en présence de Francky Trichet, Vice-Président Numérique de l'Université de Nantes, Madame Emmanuelle Gaudemer, présidente de l'École de design Nantes Atlantique, Monsieur Paul Friedel, directeur d'IMT Atlantique Bretagne-Pays de la Loire et beaucoup d'autres, 17 étudiants, à la fois designer et ingénieurs, seront officiellement diplômés du Diplôme Universitaire DESign de Services Interactifs Innovants (DESSiiN).

Pour la première année dans les locaux de l'Université Permanente (bâtiment Ateliers et Chantiers de Nantes), cette troisième cérémonie récompensera 8 projets, tous aussi créatifs qu'utiles, parmi lesquels :

Eugénie LACOMBE / Pierre COURTAILLAC

Le projet Signe a pour but de prévenir le stress en milieu professionnel, grâce à la captation de données. Le service se compose d'une interface de Quantified Self pour le salarié dont les données sont collectées via des capteurs implantés dans la souris informatique.

Et d'une interface pour la hiérarchie, qui regroupe les données de stress anonymes et volontairement partagées par les employés, afin de créer une base de données du stress propre à l'entreprise, et de prendre les mesures nécessaires pour le faire baisser.

Florise JACQUES / Corentin LHERIAUD

Tempero est un concept visant à aider les seniors à rester indépendants sans se mettre en danger. Avec l'âge, les cellules thermo-réceptrices des mains étant altérées, ils ressentent moins les objets qu'ils manipulent et risquent de se brûler sans en avoir conscience. Nous avons constitué deux bracelets complémentaires, ainsi qu'une station de charge permettant d'indiquer si les températures intérieures et de certains éléments sont trop élevées ou trop faibles.

Magali BRAUD / Nicolas LE BRUN

Chaque individu peut être soumis à la perte de vigilance. Dans le cas de métiers à risque comme les marins, les pilotes d'avion et autres métiers nécessitant une extrême concentration, cette perte de vigilance peut avoir des conséquences catastrophiques sur l'Homme et son environnement. EEhO! est une paire de gants intelligente adaptée au milieu professionnel déterminant le niveau de vigilance d'un usager grâce à une captation de données. Elle fournit un retour utilisateur en cas d'endormissement, réduisant ainsi le risque d'accidents.

Camille BOULESTIN / Adrien YSNEL

Le système scolaire français actuel souffre de faiblesses, un exemple flagrant étant le phénomène grandissant du décrochage scolaire. L'idée derrière notre projet Vélie est de favoriser le raccrochage scolaire dès le collège, à travers un objet connecté ludique s'inspirant de la théorie des intelligences multiples : nous voulons redonner confiance aux jeunes en difficultés grâce à la mise en valeur de leurs compétences, et leur proposer une orientation plus appropriée.

Claire SENAND / Frederic LLORCA

Notre projet, Emii, répond à un nouveau problème d'actualité au niveau mondial, celui de la sédentarité des jeunes enfants face aux écrans. Emii est le nouveau compagnon de jeu des enfants de 5 à 8 ans, à l'âge où ils devraient commencer à utiliser les écrans. Il les accompagne durant leur développement moteur mais aussi intellectuel. Composé d'une base mère cubique et de 4 petits cubes, notre kit starter, est une alternative aux écrans. Il permet aux enfants de découvrir les différentes interactions numériques que l'on retrouve sur les tablettes et les smartphones, mais sans écran.

Manon LECOENT / Amélie LECHARTIER/ Rémy COSTE

Fruidge est une nouvelle structure de conservation des fruits et légumes chez les particuliers pour limiter le gaspillage alimentaire. Elle permet de conserver de manière optimale les produits, en limitant la quantité d'éthylène produit par les fruits et légumes. Vous pourrez ainsi, connaître l'état de vos produits, accélérer la maturation, aménager votre cuisine selon vos goûts et plein d'autres fonctionnalités avec le service d'application associé à Fruidge.

Romain SILLON / Charlie BOUTIER

Sur la thématique de la mesure de la qualité de l'air, nous avons imaginé un capteur de pollution embarqué qui permet aux utilisateurs de s'informer des milieux de pollution en ville. Sur la forme d'un bijou connecté, nous avons réalisé un capteur "wearable" qui cartographie les niveaux de pollution en temps réel.

Julie ROY / Aurélien RIALLOT

La Maison est un service qui permet de redonner de la vie et du dynamisme à un village qui n'a plus de commerces. Le but de notre projet est de mettre en place un échange entre les habitants (à travers le virtuel et le réel) pour qu'ils deviennent acteurs de leur commune.

Meyko, la startup connectée issue du D.U DESSiiN de Nantes

Meyko est une startup nantaise dont les deux fondatrices, Sandrine Bender et Alizée Gottardo, respectivement diplômées d'un Master Design Produit de l'Université de Strasbourg et de l'école d'ingénieur Télécom SudParis, sont également issues du D.U DESSiiN.
Grâce à la complémentarité de leurs compétences respectives et l'apprentissage de nouvelles compétences que leur a offert la formation, elles ont conçu Meyko, un petit robot ludique et connecté, développé pour accompagner les enfants asthmatiques dans leur traitement, souvent fastidieux et mal suivi. Une vraie réponse à une problématique de société, à l'heure où l'asthme touche près de 10 % des enfants dans le monde et où la santé est devenue une préoccupation de premier ordre.


Contact :
Yannick Prié
Partenaires :
En savoir plus sur la formation
D.U. DESSiiN - DESign de Services Interactifs INnovants Objets communicants & Interfaces tangibles

Album photos de l'évènement par l'École de Design Nantes Atlantique

On en parle dans la presse
20 Minutes Nantes

Mis à jour le 2 mars 2017 par Communication Polytech